Une quinzaine de jours après le Gauchez-Philippot, mon dernier roman, Si près de l’aurore, me vaut une nouvelle récompense : le prix quinquennal Alex Pasquier, décerné par l’Association des Écrivains Belges à un roman historique. C’est avec un bonheur augmenté de l’effet de surprise que je suis allé le recevoir hier soir à Bruxelles : les organisateurs m’ont appelé à 18 heures… Félicitations également à ma petite-petite-petite-cousine Françoise Lison-Leroy qui reçoit le prix Emma Martin pour son beau recueil de poèmes Le Temps tarmac. Et une grande pensée pour la petite Jane Grey, mon héroïne…